Sainte-Marie : Yves Ferrières, « un Maire pour les pauvres »

Élu le 22 mars prochain Maire de Sainte-Marie, Yves Ferrières mènera une lutte en faveur du pouvoir d’achat des familles, du logement, de l’emploi et de la formation. Notamment des jeunes. Entouré de ses colistiers, le candidat aux municipales, tête de liste de Agir pour l’intérêt commun, a présenté ce jour son programme, fort 37 projets 44 mesures et 7 engagements.

Yves Ferrières, actuel premier Adjoint au Maire de Sainte-Marie, est un homme de terrain. A l’écoute. C’est parce qu’il a entendu les frustrations et colères montées du terrain qu’il s’est décidé à se porter candidat à la fonction de Maire de Sainte-Marie. De même, les échanges menés inlassablement auprès des administrés, amis et soutiens, ont fini par le convaincre de son utilité pour Sainte-Marie. Utile pour agir. “Car, je le répète : même si beaucoup a été fait au niveau de Sainte-Marie, tout n’est plus au beau fixe au sein de notre commune, traversée aujourd’hui par l’inaction quand ce ne sont pas les turbulences judiciaires que vous savez. Ce constat fait, il nous fallait un projet. Novateur et dynamique en faveur du bien commun”..

Cela a débuté par une consultation citoyenne auprès de la population où plus d’un millier de Sainte-Mariens se sont manifestés pour entendre ce qu’ils veulent demain pour leur ville. Tous les avis et suggestions ont été pris en compte. Une première à Sainte-Marie. “Je me réjouis d’ailleurs que beaucoup de candidats nous aient emboîté le pas en ce sens”, se félicite Yves Ferrières

37 projets 44 mesures et 7 engagements

Ce programme d’actions est fourni et détaillé parce qu’il permet de répondre aux attentes de tous. “Les mesures c’est ce qu’on réalisera en moins de 2 ans, soit plus de la moitié du programme. Nous vous en rendrons compte tous les 18 mois. Pour les projets, je veux les concrétiser sur 2 à 5 ans. Ce sera plus long. Pourquoi ? Parce qu’ils nécessiteront des appels de financement de l’Etat, l’Europe, la Région, le Département et la Cinor”. C’est un programme voulu utile, ambitieux, innovant et s’adaptant aux capacités financières de la ville avec l’ambition de faire de Sainte-Marie une ville solidaire, dynamique et verte, “où il fera bon vivre”.

“Pour cela il nous faut apporter des solutions aux familles, notamment à nos seniors et nos jeunes afin qu’ils retrouvent du pouvoir d’achat; qu’ils disposent tous d’un logement décent, à un loyer raisonnable, avec des enfants trouvant leur épanouissement dans l’éducation scolaire; et que nos jeunes et les exclus trouvent enfin leur place dans la ville en matière d’animation, de formation et d’emploi “, ajoute le vice-président délégué de la Cinor

Lutte pour le pouvoir d’achat

En matière de pouvoir d’achat, Yves Ferrières a entendu la souffrance de Sainte-Mariens. Aujourd’hui elle touche, outre les ménages à petits revenus, la classe moyenne, estime le candidat. La revendication qui revient le plus c’est celle coût de la taxe du traitement des eaux usées. “les familles modestes, petits propriétaires, n’y arrivent plus. Il nous faut trouver, avec les trois maires élus, une solution. Élu le 22 mars 2020, j’engagerai le débat sur le coût de cette taxe du lors du premier Conseil des Maires d’avril 2020”. 38% de la population vit au dessous du seuil de pauvreté. A ses yeux, il est de son devoir d’apporter des réponses aux administrés qui sont les plus en souffrance. “Arrivés aux affaires, nous prévoyons une remise en ordre du CCAS, un outil censé répondre aux demandes des familles les plus nécessiteuses et qui a failli dans ce domaine.

Nous créerons une autre épicerie solidaire et sociale; de même qu’un garage solidaire. Car on compte plus le nombre de voitures à l’arrêt dans les parkings du centre ville. Enfin, nous créerons des jardins partagés partout où nous le pourrons afin de créer de l’autonomie alimentaire, le fleurissement et le lien social. Je serai le Maire des pauvres”.

Un grand service municipal du logement et de l’habitat

Sur la prochaine mandature l’objectif est fixé : 1500 sur 6 ans. Et il reviendra au nouveau service municipal du logement et de l’habitat de porter cette ambition, avec une programmation sur 10 ans De nouveaux logements qui s’adressent aux familles, seniors et étudiants.

• Pour les non logés : il y aura donc un accompagnement à l’accès au logement • Pour l’accession à la propriété, nous devrons impulser sans délai le dispositif 2020 mis en place par l’Etat

• Pour les Mal-logés, il nous faudra soutenir le maintien dans un logement décent

• Enfin pour l’Habitat indigne : nous mènerons la lutte sur l’ensemble de la ville auprès des 450 foyers actuellement en attente.

Comment ? Par la rénovation et l’adaptation de ces habitats, principalement auprès des seniors et personnes à mobilité réduite “Je prévois un financement de 100 chantiers/à raison de 5 000€ par foyer/par an. Et c’est un projet qui va contribuer au regain d’activité de nos artisans et qui sera donc source d’emplois J’ajoute que cette ambition s’accompagne de la création d’un accueil pour les demandes de logement, avec accès prioritaire aux Sainte-Marien(ne)s afin de sauvegarder le rapprochement familial Ces nouveaux espaces de vie devront bénéficier de jeux pour enfants et d’un jardin partagé favorisant l’autonomie alimentaire et fleurissement”.

Emploi, formation et insertion

S’agissant de la formation, Yves Ferrières prévoit une formation gratuite aux métiers de l’aérien pour tous les Sainte-Mariens (hôtesse, steewart, agent d’escale) de même que pour les jeunes en situation de décrochage .

Cette gratuité s’étendra aux jeunes ayant choisi des métiers à fort potentiel de développement (métiers maritimes, de la restauration type brasserie, métiers agricoles, métiers touristiques, etc. “De même, nous créerons une “école” de formation de garde d’enfants (baby-siting), pour les 16-22 ans, avec pilotage de la ville. Ces jeunes, formés, assureront la garde des enfants contre rémunération”. “Je prévois l’ouverture de nos écoles aux seniors et aux sans emploi après 16h avec formation et perfectionnement : lecture- numérique-arts culinaires/ (un dispositif inspiré du regretté universitaire Michel Latchoumanin), avec encadrement des retraités, bénévoles et étudiants “.

La formation c’est aussi une démarche vers les exclus du numérique, notamment les seniors, pour de l’initiation et du perfectionnement (aides aux démarches administratives, loisirs, etc) au sein des structures associatives de la ville transformées en “Maison numérique“ S’agissant de la création d’emploi, l’attention est tournée vers l’offre prévue lors de la livraison des 21 commerces sur le nouveau port ; s’ajoutent la création de nouvelles activités liées au tourisme et à l’artisanat, porteuses d’emplois ainsi que la création de nouveaux métiers portuaires et des services ciblés vers les futurs croisiéristes, etc) L’emploi ça sera également l’offre programmée lors de la livraison de la Zone d’Activités Economique de la Plaine de Gilot avec espaces commerciaux, artisanaux et habitat pour tous.

Développement du cœur de ville et de nos quartiers

En matière de développement commercial en périphérie de la ville, Yves Ferrières estime

Que nous sommes arrivés au bout de notre raisonnement. “Je plaide désormais pour la redynamisation du cœur de ville, un pan de notre patrimoine. Avec ce projet, la modernisation du Port et celle de l’aéroport de Gillot, nous avons les moyens de capter de nouveaux touristes. Aussi, avec nos partenaires, nous allons nous attacher à accompagner tous les projets de rénovation des commerces du centre-ville. Nous proposerons également de nouveaux modes d’accès, de circulation et de stationnement. Nous prévoyons la mise en place d’un réseau d’éclairage public attrayant (test en LED) en centre-ville et sur une portion du sentier littoral, avec détection de présence. Cet éclairage, changeant de couleur, est porteur de vertus apaisantes De même, nous mènerons le projet de transformation de la place de la mairie en jardin d’accueil verdoyant, avec équipements dédiés, pour les personnes âgées, couplé avec des équipements de loisirs ludiques pour enfants”

Embellissement et développement durable

L’équipe d’Agir pour l’intérêt commun prévoit également l’embellissement de la ville et de ses quartiers avec reboisement d’arbres endémiques et indigènes, la création de jardins partagés et de jardins de rue et la mise en place d’un concours de la ville et des quartiers fleuris En amont, sera effectuée la réouverture de la serre municipale. “Dans le même temps tous nos bâtiments communaux (écoles, stade, gymnases) seront pourvus de panneaux photovoltaïques en vue de la réduction de notre facture énergétique. Je veux faire du cœur de ville un “jardin vert” et de la ville le poumon vert du Nord de La Réunion”. Cette ambition s’étendra aux quartiers dans le cadre d’un développement personnalisé Je pense au soutien à la création d’espaces commerciaux et artisanaux de proximité, et de sites de loisirs

A la création d’un restaurant d’application avec formation gratuite de 8 semaines ➜ avec emploi garanti à l’appui

– A la création d’un Centre Culturel des Traditions incluant la pratique du moringue et du maloya, et on étudiera de faisabilité d’un galodrome/ ce qu’on appelle chez nous /”batay coqs”

– A la création d’un sentier touristique Beaumont/Salazie

A la mise en valeur des tables d’hôtes des hauts de la ville, avec accompagnement pour les projets de locations saisonnières

– A l’organisation d’un Trail voulu international, avec un parcours empruntant les hauts de la ville offrant un attrait touristique nouveau à nos quartiers.

A la création des jeux inter-quartiers, parrainés par des entreprises du territoire – Au lancement de l’éclairage solaire dans quatre quartiers tests.  »

Une nouvelle équipe aux affaires

Dès lors, ce projet ne peut être porté que par une nouvelle équipe, apte à apporter un nouveau regard et une nouvelle énergie.

“Cette équipe est là aujourd’hui. Présente à mes côtés et mâture : 48 ans de moyenne d’âge chez les hommes et 45 ans chez les femmes. Des hommes et des femmes qui, à 2 exceptions près, sont vierges de toute expérience politique, et que j’accompagnerai durant 6 ans”. Yves Ferrières impulserai ce renouvellement, car il se sent capable, sur un mandat, d’incarner cette responsabilité. “J’invite celles et ceux qui partagent nos convictions et nos valeurs, notre projet, à nous rejoindre. Je fais confiance au peuple sainte-marien qui est un peuple d’adultes. Car nous avons la mission de construire ensemble le Sainte-Marie de demain. Une ville rassemblée et riche de ses différences, verdoyante et moderne. Une ville , ouverte sur la mer et sur son arrière-pays authentique, où il fera bon vivre».

Liste Agir pour l’Intérêt Commun (par ordre alphabétique)

Tête de liste :Yves FERRIERES

Colistiers : ALIBAY Farida, ARMOUETS David, BEGUE Rose-May, BOUCHEDOR Marc, BOYER Arnaud, BOYER Frédéric, CAZAL Marie-Jeanne, CHANE-SOUNE TIME Miguy, CLAIN Serge, COINDEVEL Jean-Michel, DAGARD Nicolas, DAMOUR Anne, DEVELLENNES Laurence, DIOMAT Josiane, EMPELAMPASSE Marie-Louise, FANDIERY Carine, FINOLD Véronique, FONTAINE Jean-Laurent, GENCE Magalie, GENCE Georges, GRONDIN Colette, HOARAU Maëva, KISCHENAPIN Jacqueline, LALLEMAND Fabien, MERCHER Daniel, MINATCHY Augustin, MOUNOUSSAMYCARPAYE Florence, MURAT Clémentine, PAPAMA COUNTIAMA Daniele, PAYET Elie-Bertrand, RELLIAUD Gilles, ROBERT Marie-Claude, SERRALIA Jean-Hugues, SINAPIN Priscilla, VEERARAGHOVEN Sandragassen, VENNER Alexandre, VENNER Michel, VINGUETAMA PERIANAGOM Georges

MES PROJETS EN MATIÈRE DE SPORT ET SANTE

> Sentier littoral: création de points santé et animation; + Eclairage solaire + rénovation des pistes piétonnières et cyclables

> Parc Bois Madame, avec le renforcement des équipements, + Création Pumptrack (70m de long/30 de large), + Création bassin de baignade et de jeux d’eau

> Soutien renforcé aux associations Cet accompagnement touchera tous les domaines: sports, loisirs, éducation citoyenne, aide à la personne, exclusion, soutien à la lutte contre le diabète, et aux actions de self défense pour femmes

> Adaptation du service public aux citoyens (piscine et médiathèque). Accessible après 18h> 23h

> Doublement des places d’accueil des femmes aux actions de loisirs communales

> Thé dansant mensuel et initiation danses et chants pour les seniors

Cliquez ici pour voter
[Total: 1 Average: 5]

Auteur de l’article : Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.