Saint-Paul:Giovanny Poire, François Nativel et Alix Mera, un pas vers l’union

François Nativel, Giovanny Poire, Alix Mera et Benoit Alcinous : une nouvelle génération qui entend faire la politique autrement.

Giovanny Poire a réuni cette après-midi la presse pour évoquer le projet d’une plate forme visant à proposer, autour de forces vives nouvelles, une alternative politique à Saint-Paul à l’occasion des municipales 2020 . Est-il candidat ou pas ? Il se prononcera sans doute avant le passage… du Père Noël.

C’est à « Côté Canelle », au Bernica, terre choyée de Leconte de Lisle, sur les hauteurs de Saint-Paul que s’est déroulée cette rencontre. Aux côtés de Giovanni Poire, des visages connus du lanternau politique saint-paulois : François Nativel, Alix Mera et Benoit Alcinous.

Giovanny Poire: pourquoi une nouvelle proposition pour Saint-Paul ?

– GP :Après avoir entendus les Saint-Paulois, après avoir parcouru, sentiers, ruelles et rues de nos quartiers, nous sommes tous parvenus à la même conclusion : les Saint-Paulois veulent une alternative à ce qui a déjà été fait depuis 30 ans.

Cette demande et ce besoin viennent en écho à notre démarche de consultation entamée depuis plusieurs mois. Et nous portons aujourd’hui les attentes d’une population qui n’a plus foi dans la démarche politique traditionnelle.

Comment va se traduire votre démarche politique voulue innovante ?

– Il nous revient de trouver des réponses qui permettent à la population de se retrouver dans les personnes qui les représentent.

C’est pourquoi nous souhaitons montrer, au delà des querelles partisanes, que nous sommes capables de nous rassembler de façon cohérente sur un vrai projet partagé et des valeurs communes, avec l’intérêt commun au plus haut point de nos priorités.

Mais encore ?

– Nous voulons montrer qu’il est possible de faire une campagne politique , avec un vrai projet construit avec la population , issu d’une démarche citoyenne partagée, basé sur un langage de vérité, faisant fi de la langue de bois habituellement utilisée.

Une démarche partagée d ‘écoute et de projet en construction permanente.

Nous allons démontrer que tous les projets et les outils aptes à mettre notre « commune  et la famille Saint Pauloise en Ler», existent déjà. Seule manque la volonté politique affirmée de les utiliser.

Quels sont les autre axes de votre programme ?

– Nous n’en sommes pas encore à la finalisation de programme. Chaque chose en son temps.

Cependant, nous pouvons cibler quelques axes prioritaires, remontés par les rencontres effectuées sur le terrain.

Les Saint-Paulois plaident pour une refonte de l’appareil communal ; un aménagement et un réquilibrage du territoire, avec prise en compte des quartiers situés à mi hauteur, qui se sentent isolés du développement ; une mise en avant de la dimension culturelle et patrimoniale de la ville, qui détient le label Ville d’Art et d’Histoire. Ce qui sous entend identité , pluralité , manière de vivre. Et, enfin, de nouveaux débouchés pour les productions agricoles autour de l’offre et la demande de produits agricoles frais

Qu’en est-il de la démocratie participative, dont vous êtes un chaud partisan ?

– Notre souhait est d’intégrer une représentation populaire au sein de l’institution. Cela peut se faire à l’image des 50 usagers intégrés à l’observatoire des prix.

Il nous reviendra de légitimer cette instance à l’échelle de la commune , en sus des élus titulaires, avec un droit de veto sur les projets stratégiques manquant de concertation avec la population.

Car ce qui nous est remonté de façon forte c’est un constat de manque toujours persistant malgré les efforts de l’équipe actuelle : un besoin exprimé de proximité , de vérité , d’action concrète.

Tout est en place pour votre… candidature ?

On en est pas là. Même si je continue à dire que je sera présent en 2020.

La consultation de terrain n’est pas achevée. Il nous reste encore à finaliser le projet. Fait sur la base des propositions remontées du terrain. Puis de le partager en y mettant notre force de conviction.

On en saura plus quand ?

– Très certainement avant la fin du mois de décembre. J‘estime que nous avons aujourd’hui les femmes et les hommes de compétence et de conviction pour mener à bien la mission que vous savez. Ensemble et unis, nous devons mettre toute notre foi et nos atouts pour continuer à construire notre ville. Cette ville que j’aime tant et qui m’a tant donnée.

Emmanuel THOMAS

Cliquez ici pour voter
[Total: 0 Average: 0]

Auteur de l’article : Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.