En 2016, 4,6 millions d’appels au Samu sont restés sans réponse

Selon une enquête du Point, 4,6 millions d’appels au Samu seraient restés sans réponse en 2016. Des chiffres à nuancer dans la pratique… mais qui révèlent de réels problèmes d’organisation.

Le 15 serait-il dangereusement saturé ? C’est ce que suggère une enquête publiée par nos confrères du Point. Cette dernière révèle que les opérateurs du Samu, qui pointent régulièrement un grave manque d’effectif, n’ont pas répondu à 4,6 millions d’appels téléphoniques de patients en 2016. Pire :  seuls 20 Samu ont atteint le seuil de 99% d’appels pris, recommandé par le syndicat Samu-Urgences de France, le taux moyen d’appels décrochés par les assistants de régulation médical (ARM) se situant à 84%, selon Le Point. À Paris, ce pourcentage chute même à 49,8%… soit moins d’un appel sur deux a été pris.

Erreurs, appels raccrochés… des chiffres à nuancer

Pour mener son enquête, l’hebdomadaire s’est appuyé sur les chiffres de la statistique annuelle des établissements de santé collectés chaque année par le ministère de la Santé auprès des hôpitaux. Interrogé par Le Point, François Braun, président de Samu-Urgences de France, a souligné les « graves problèmes d’effectifs » des centres de Samu, « notamment en ce qui concerne les ARM (Assistants de Régulation Médicale). »

Source https://www.sciencesetavenir.fr/politique/en-2016-4-6-millions-d-appels-au-samu-seraient-restes-sans-reponse_126916

Auteur de l’article : Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *