Pour POUTINE les rapports sur l’emploi d’armes chimiques en Syrie sont des « fake news »

Dans une interview à la chaîne américaine NBC, le président russe Vladimir Poutine a jugé que les rapports selon lesquels l’armée syrienne aurait eu recours à l’arme chimique en Syrie étaient « montés de toute pièce ».
Le chef de l’État russe a qualifié de « fake news » les rapports sur l’utilisation d’armes chimiques par l’armée syrienne, dans son entretien avec la journaliste de la NBC, Megyn Kelly, diffusé le 10 mars.
À la question de savoir si de telles informations étaient des « fake news », M. Poutine a répondu : « Bien sûr ». Il a également rappelé que le gouvernement syrien avait détruit son arsenal chimique, il y a quelques années déjà.
D’après le maître du Kremlin, ce sont les terroristes et les groupes extrémistes opérant en Syrie qui sont responsables de l’emploi d’armes chimiques sur le territoire syrien.

« Ils commettent ces crimes pour y accuser Assad », a expliqué M. Poutine cité par Sputnik.
« Quant aux crimes, retournez à Raqqa [ancien bastion de Daech en Syrie] et, au moins, enterrez les cadavres, qui gisent toujours au milieu des ruines après les frappes aériennes [de la coalition menée par les États-Unis] sur les quartiers résidentiels et enquêtez sur ces attaques », a-t-il répondu à la journaliste.
Selon la chaîne RT, alors que la journaliste américaine insistait sur les accusations d’attaques chimiques contre des civils, Vladimir Poutine a déploré qu’aucune enquête rigoureuse n’ait été menée sur ces événements.
« La Russie est en faveur d’une enquête exhaustive », a-t-il noté.
Dans une autre partie de ses propos, le président russe a déclaré que « les États-Unis doivent faire attention à ce qu’ils font en Irak et en Syrie ».
« À Mossoul en Irak et à Raqqa en Syrie, toutes les maisons et installations ont été entièrement détruites. Des enquêtes doivent être menées sur ces deux villes », a-t-il affirmé.

 

Auteur de l’article : Admin

1 commentaire sur “Pour POUTINE les rapports sur l’emploi d’armes chimiques en Syrie sont des « fake news »

    J.L

    (mars 30, 2018 - 10:56 )

    Si l’Occident arrêtait d’armer les rebelles, il n’y aurait plus de combat. Comment un petit groupe de rebelles arrivent à tenir tête au gouvernement et à son armée depuis des années? il y a surement un soutien financier et matériel de pays étrangers derrière les rebelles intégristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *