Le groupe Apavou démantelé

TRIBUNAL DE COMMERCE. Sur les 11 sociétés du groupe Apavou en procédure collective, seules deux entreprises ont été sauvées. C’est tout le groupe qui est aujourd’hui démantelé avec 9 sociétés placées en liquidation judiciaire. Près de 80 salariés sont licenciés. Le groupe Apavou a décidé de faire appel de l’ensemble des décisions.
Le tribunal de commerce a pris une décision pour chacune des 11 entreprises du groupe Apavou concernées par une procédure collective. Il a été décidé de liquider 9 sociétés : Alia, Batipro, Batipro déleloppement, SREGH, Artea, Vulcain, Service Apavou, Bati Promo-tion et Sogecap. Ces décisions vont entraîner le licenciement dans les prochains jours de près de 80 employés, dont les 40 salariés de l’hôtel le Saint-Denis (lire par ailleurs). Seules deux entreprises ont échappé à la liquidation judiciaire pour voir leur plan de continuation validé : Prologia (foncière de locaux professionnels) et BLI (Bati Logement intermédiaire) foncière en charge des 2 500 logements du groupe.
Des plans validés car Prologia avait pu vendre une centrale photovoltaïque au groupe Quadran pour un montant de 11 millions d’euros (lire nos précédentes éditions), remboursant son passif en une seule fois. Sur la société BLI, le plan validé par le tribunal de commerce n’est pas celui que le Crédit Foncier (CFF) – principal créancier du groupe – souhaitait. Lors de la précédente audience, le CFF avait demandé au tribunal un plan sur 4 ans permettant de rembourser 77 millions d’euros. Avec cet accord, le passif avait été réduit de 30%. Mais la présidente du tribunal de commerce en a décidé autrement.
Apavou fait appel de toutes les décisions

Suite sur https://www.clicanoo.re/Economie/Article/2018/03/08/Le-groupe-Apavou-demantele_518756

Auteur de l’article : Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *